les jardins de l'imaginaire

fontaine carpeaux à côté du restaurant Aux Saveurs des Jardins à Terrasson

Les Jardins de l’Imaginaire, site unique en France et enEurope, invitent à l’un des plus beaux voyages en Périgord Noir, au coeur de la ville ancienne de Terrasson-Lavilledieu, dominant la vallée de la Vézère.
A deux pas de Sarlat et Lascaux, un site touristique et culturel majeur qui marie l’art des jardins à l’histoire de l’humanité. Une évocation de l’histoire des jardins depuis la période romaine en 13 tableaux naturels aussi surprenants qu’envoûtants où le visiteur retrouve les invariants des jardins du Monde : eau, mouvements du vent, terrasses, végétaux, perspectives…
2 000 rosiers, 20 000 vivaces, 2 500 pieds de buis, 120 jets d’eau, plus de 150 espèces végétales, 8 000 arbres et arbustes dont des essences rares, des terrasses, un théâtre de verdure, un tunnel végétal, des sous-bois, un belvédère, des jardins d’eau… se profilent ainsi sur six hectares en terrasse en surplomb de la Vézère.
13 histoires et créations à découvrir en visite guidée.

Terrasson-lavilledieu

Terrasson-Lavilledieu, autour du restaurant Aux Saveurs des Jardins

La fondation au XIe siècle d’une abbaye mérovingienne par un moine nommé Sorus marque la naissance de la cité actuelle. Si de cette période il reste quelques sarcophages encore visibles, c’est au moment des invasions normandes que les moines bâtissent sur la colline l’église fortifiée qui domine aujourd’hui la ville. Aux abords, les belles demeures médiévales couvertes d’ardoise, les façades d’anciennes échoppes reconstituées, les fontaines et les espaces de verdure invitent à la flânerie. Mosaïque gallo-romaine, pont à redents du XIIe, mystérieux abris souterrains témoignent d’un riche passé historique. Le parcours aménagé de la falaise du Malpas propose de vertigineuses balades au-dessus de la Vézère alors que sur plus de 6 ha, les Jardins de l’Imaginaire, patrimoine du XXe siècle, inscrivent la ville dans le circuit des plus remarquables jardins d’Europe.

photo prise à l'entrée du restaurant aux saveurs des jardins.

LASCAUX 4

Lascaux 4 en Périgord Montignac Art pariétal en Dordogne

Partez à la rencontre de vos origines - à 20 minutes du restaurant Aux Saveurs des Jardins à Terrasson, visitez

Lascaux IV, site majeur de reproduction d'art pariétal en Périgord.

Lascaux 4, la reproduction (quasi) intégrale de la grotte de Lascaux, a ouvert en décembre 2016 au sein du Centre International d’Art pariétal à Montignac.

Elle s’inscrit dans la lignée de la grotte originale (découverte en 1940 et visitée par 1 million de visiteurs entre 1948 et 1963, date de sa fermeture), de Lascaux 2 (la réplique partielle ouverte en 1983) et de                                                                                                                               Lascaux 3 (une exposition itinérante à travers le monde démarrée en 2012).
                                                                                                               Une scénographie moderne et faisant la part belle aux nouvelles technologies apportera un nouvel éclairage                                                                                                                 aux visiteurs.

La grotte de Lascaux II et Lascaux IV

la grotte de Lascaux

La grotte de Lascaux est l'une des plus importantes grottes ornées du Paléolithique par le nombre et la qualité esthétique de ses œuvres. Elle est parfois surnommée « la chapelle Sixtine de l'art pariétal » ou « chapelle Sixtine du Périgordien » selon une expression attribuée à Henri Breuil1,2,3 qui la nomme également « Versailles de la Préhistoire »1 ou « Altamira française »4.

Les peintures et les gravures qu'elle renferme n’ont pas pu faire l’objet de datations directes précises : leur âge est estimé entre environ 18 000 et 17 000 ans à partir de datations et d’études réalisées sur les objets découverts dans la grotte. La plupart des préhistoriens les attribuent au Magdalénien ancien, sauf quelques-uns qui penchent plutôt pour le Solutréen qui le précède, voire pour le Gravettien.

A 15 Km de Terrasson-lavilledieu.

Le chateau d'Hautefort

le chateau d'Hautefort

Le château est situé sur un éperon rocheux qui domine la commune et le village de Hautefort. Créé sur une période allant de la fin du xvie siècle à la fin duxviie siècle sur les bases d'un ancien château-fort, son architecture évoque nettement les châteaux de la Loire. C'est l'un des rares édifices classiques de la Dordogne.

Il est construit à partir du xvie siècle sous la direction des architectes Nicolas Rambourg puis Jacques Maigret, pour la famille des marquis de Hautefort, proche du roi et ayant des charges importantes à la Cour. La famille est très appréciée des populations locales pour sa générosité envers les pauvres. Le marquis Jacques-François de Hautefort fera édifier dans le village un hospice en forme de croix grecque, du même style architectural que le château avec sa grande coupole centrale. À la Révolution, le château et la famille sont défendus par les habitants de Hautefort. Une armée conventionnelle d'Excideuil projetant de le détruire en tant que symbole de la féodalité d'Ancien Régime, les habitants du village font fondre leurs cuivres pour en faire des armes et sauvent leur château de la destruction.  A 15 Km de Terrasson-lavilledieu.

La grotte de Tourtoirac

la grotte de tourtoirac
Ce que nous allons vous conter, c'est un fabuleux voyage du coeur de la Terre au coeur des Hommes, entre géologie, histoire et aventure humaine.
Découverte en 1995, la GROTTE de TOURTOIRAC émerveille son inventeur, puis ses amis spéléologues. Au fil du temps, l'eau et la nature ont creusé la cavité et l'ont décorée et dessinée en une immense fresque.
En suivant la rivière souterraine, vous serez immergés dans un spectacle d'ombres et de lumières entre colonnes et draperies, excentriques et fistuleuses.
Ce voyage inoubliable à TOURTOIRAC vous conduira encore à la découverte de ce village marqué d'abord par la préhistoire, puis l'histoire d'une abbaye millénaire.

"Quand je suis en Dordogne,
je comprends pourquoi les Hommes ont choisi d'y créer l'art,
il y a plus de 3O OOO ans...
car ici, même la nature a du talent."
Georges Bataille